5 entreprises de Capenergies aidées par le fonds Faro pour se développer à l’international

Prestige Solaire, Advansolar, Access Food Technologies, et tout récemment, Nheotec et CEA list ont été sélectionnés par le Faro, un dispositif de subvention pour favoriser les partenariats entre entrepreneurs innovants des pays de la Méditerranée.

Au total, 16 projets ont déjà été sélectionnés et 8 sont déjà lancés. Parmi eux, on retrouve 3 projets portés par des membres de Capenergies :

Prestige Solaire qui développe un système de suiveur solaire pour les panneaux photovoltaïques au Maghreb.

Advansolar qui créé une station de recharge solaire pour les appareils électroniques en milieu urbain au Maroc et en Tunisie.

Access Food Technologies qui mêle BTP et agro-alimentaire avec son projet de création d’une unité de restauration collective autonome en énergie avec des partenaires marocains et tunisiens.

Les deux dernières entreprises membres de Capenergies ont été sélectionnées afin de développer les projets suivants :

CEA-LIST a pour objectif d’adapter un champ solaire au contexte urbain afin d’adresser au plus près les besoins locaux et de passer d’un « dallage » uniforme de panneaux à un « dallage » hétérogène en termes de surface équipée en capteurs solaires (c’est-à-dire les toits des bâtiments urbains). Il sera testé en Tunisie par un consortium euro-méditerranéen.

Nheotech, entreprise spécialisée dans l’étude et la réalisation de projets dans le domaine du petit éolien souhaite développer un outil de monitoring capable d’optimiser une production d’énergie renouvelable. Ce développement est prévu en partenariat avec une entreprise tunisienne dans le cadre du rapprochement favorisé par l’ADECI à Marseille et le programme Faro. Une entreprise marocaine assurera le rôle d’observateur de l’ensemble du projet pour l’adapter ensuite à une utilisation locale.

Chaque projet soutenu est doté d’une subvention d’un montant maximum de 20 000 euros, qui finance jusqu’à 50% du montant total des frais engagés pour le projet. Le fonds ambitionne de financer 25 nouveaux projets cette année.