5 nouveaux projets obtiennent le label Capenergies

Au mois de septembre, le comité de labellisation a décerné le label Capenergies à 5 nouveaux projets innovants. Composé de personnalités reconnues dans le domaine de l’énergie à l’image de son président M Olivier Appert (Président du Conseil français de l’énergie, Délégué général de l’Académie des technologies), le comité de labellisation du pôle Capenergies se réunit chaque mois afin d’évaluer le potentiel technique et les retombées économiques des projets d’innovation soumis, appartenant à 4 grandes catégories :

  • Projet de recherche et d’innovation
  • Projet exemplaire structurant
  • Projet d’entreprise
  • Projet de formation

Ainsi, depuis ce début d’année 2016, 29 projets répondant aux critères d’exigence de ce comité ont obtenu le label Capenergies.

Dans le cadre de ce processus visant la mise sur le marché d’innovations, les porteurs de projets ayant ou non obtenu le label bénéficient des conseils avisés de ce comité pluridisciplinaire pour consolider leur dossier.

Parmi les projets lauréats guidés vers les guichets les plus adaptés par l’équipe d’ingénieurs du pôle, 9 ont d’ores et déjà obtenus des financements et 10 sont actuellement en cours d’étude.

Les 5 derniers projets labellisés au mois de septembre sont les suivants:

GREENALYZE

Outil de simulation pour l’optimisation technique, économique, énergétique et environnementale de raffineries

Efficacité énergétique – Écosystèmes industriels

Le projet GreenAlyze vise à développer et commercialiser, au plan international, une suite de progiciels pour optimiser sur les plans technique, économique, environnemental, la conception et l’exploitation des raffineries, des bio-raffineries, et des usines pétrochimiques.
La modélisation mise en œuvre permet notamment d’évaluer en temps réel l’empreinte environnementale de ces usines (émissions de CO2, contenu carbone des charges et produits en particulier) et de pouvoir en assurer un pilotage opérationnel.

Correspondant :
GREENALYZE (13)


H2 Caraïbes Guadeloupe

Station de stockage massif d’électricité couplant une chaîne Hydrogène et une batterie

Systèmes énergétiques insulaires et zones isolées – Réseaux insulaires et faiblement interconnectés

Le projet H2 Guadeloupe vise l’installation et l’exploitation d’une station de stockage d’électricité de masse (65MWh) couplant une batterie et une chaine hydrogène. La station se mettra au service du gestionnaire de réseau et des producteurs d’ENR pour permettre une meilleure intégration des ENR intermittentes à l’échelle de la Guadeloupe. Les enjeux sont de positionner la Guadeloupe comme territoire de référence sur cette filière et de réaliser une vitrine technologique pour préparer un développement aux Antilles et à l’international.

Correspondant :
Hydrogène de France (HDF) et SA Raffinerie Antilles (SARA)


HYNOVAR

Filière hydrogène sur le plateau de Signes et les ports de Toulon

Production d’énergies décarbonnées – Systèmes de production à base d’énergies renouvelables

Le projet HYNOVAR a pour ambition le développement de différentes briques technologiques de la filière hydrogène associant les moyens d’une production locale d’hydrogène en valorisant la production d’énergies renouvelables et plusieurs applications innovantes multi-secteurs, sur les territoires industriel, agricole et portuaire du secteur Ouest Var.

Correspondant :
Chambre d’Industrie et de Commerce du Var (83)


H.Y.P.A. Corsica

Filière hydrogène en production autonome en Corse

Systèmes énergétiques insulaires et zones isolées – Réseaux insulaires et faiblement interconnectés

Le projet HY.P.A.Corsica vise le déploiement d’une chaîne complète de production et de consommation d’hydrogène dédiée à la mobilité. Cette chaîne a pour périmètre le territoire corse, via un modèle économique réplicable dans d’autres territoires insulaires ou zones non-interconnectées au réseau. HY.P.A.Corsica est un projet industriel qui s’inscrit sur les engagements énergétiques de la Corse (SRCAE et PPE) et qui s’appuie sur les expertises préexistantes sur le territoire (MYRTE).

Correspondant :
AAUC (20) pour le compte de la CTC (Collectivité Territoriale de Corse)


VALHYDATE

Applications innovantes de l’hydrogène sur un territoire industrialo-portuaire

Efficacité énergétique – Écosystèmes industriels et de transport

Le projet VALHYDATE localisé sur le territoire industrialo-portuaire de Marseille FOS (plateforme PIICTO) est un projet de démonstration qui vise à valoriser l’hydrogène fatal produit par les industriels du site, et l’hydrogène issu d’EnR, dans le cadre du projet Jupiter 1000 ou via d’autres projets. Cette valorisation s’effectue sur différents types d’applications réplicables sur d’autres territoires (applications stationnaires, mobilité, power to liquid). L’objectif est de structurer une filière industrielle pérenne et génératrice d’emplois.

Correspondant :
KEM ONE (13)


 

Accéder à nos projets labellisés