Eau-Energie : Retour sur la visite de la délégation tunisienne de la SONEDE et du CEA reçue par Capenergies

Le 6 mars 2019, Capenergies recevait une délégation tunisienne dirigée par M. Mosbah Helali, PDG de la SONEDE-la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux, et de responsables de la Représentation Régionale du CEA, emmenée par le Dr Nidhal OUERFELLI, Conseiller de l’Administrateur Général du CEA et Haut Représentant pour les pays du sud de la méditerranée, du Moyen Orient et de l’Afrique.

« La Représentation régionale du CEA a pour mission de développer des activités de coopération scientifique et technologique entre le CEA, ses partenaires en France et les acteurs des pays de la rive Sud de la Méditerranée, du Moyen-Orient et de l’Afrique. Elle se présente avec le pôle Capenergies comme une plateforme de coopération au niveau de la région méditerranéenne. », indique M Dr Nidhal OUERFELLI.

Au cœur des échanges de cette journée transméditerranéenne : la stratégie énergétique de la SONEDE et ses projets portant sur l’efficacité énergétique et l’intégration des EnR, ainsi que les synergies possibles avec les membres du pôle.

La SONEDE constitue l’un des plus grands services publics d’eau de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord avec plus de 7000 employés, 2.46 millions de branchements individuels et près de 48456 km de réseau de distribution d’eau. C’est également la plus grande entreprise consommatrice d’énergie en Tunisie.

La SONEDE exploite et maintient une « infrastructure hydraulique complexe et diversifiée couvrant la totalité du pays, nécessitant de grandes quantités d’énergie pour assurer son fonctionnement, pour la production, le transfert, et la distribution de l’eau ».

Face à l’augmentation des besoins en eau et la diminution des ressources disponibles, la SONEDE œuvre pour trouver le juste équilibre. Pour cela, elle doit recourir à des solutions technologiques moins consommatrices d’énergie, telles que l’optimisation des systèmes de transfert de l’eau du Nord au Sud et le dessalement des eaux saumâtres et des eaux de mer. La SONEDE est donc en recherche de solutions innovantes de maitrise de l’énergie, permettant de réduire ses coûts de revient et de garantir au citoyen une eau de qualité au meilleur prix.

Les échanges se sont poursuivis au sein de la Société du Canal de Provence pour un partage d’expérience par 2 acteurs mobilisés pour une gestion optimisée de cette précieuse ressource qu’est l’eau. Sur l’invitation du pôle Capenergies et parce que l’axe Eau-Energie nécessite une action collective, la direction du cluster EA Eco Entreprises a pu apporter un éclairage sur les projets déployés en Région SUD développés dans le cadre de l’OIR Eau-Energie, en partenariat avec Capenergies. Egalement, le pôle SCS a pu enrichir les échanges concernant le volet IoT, l’un des axes de développement futurs de la SONEDE.

Capenergies, acteur de 2 nouveaux projets européens relevant de l’efficacité énergétique et de la mobilité durable

Le pôle Capenergies est partie prenante de 2 nouveaux projets européens financés par le programme Interreg MED, axés sur la mobilité électrique et l’efficacité énergétique.

Outre les relations partenariales qui viennent enrichir l’écosystème du pôle, ces projets européens constituent des opportunités d’échanges et de business pour les membres Capenergies.

En savoir +

Capenergies signe un accord de coopération avec le Cluster Energie Basque

Dans la poursuite de sa stratégie d’internationalisation, le pôle Capenergies signe un nouvel accord de coopération avec le Cluster Energie Basque, acteur européen de premier plan dans le domaine des réseaux énergétiques intelligents. Déjà partenaires dans le cadre du programme européen S3 (Smart specialisation strategy) sur l’axe des réseaux intelligents de la plateforme thématique Énergie, les clusters homologues renforcent aujourd’hui leur coopération avec pour objectifs d’élargir leur offre de services et  de créer de nouvelles opportunités technologiques et commerciales pour leurs membres.En savoir +

Capenergies signe un accord de coopération avec le Cluster Solaire Marocain

Dans le cadre de sa stratégie d’internationalisation, le pôle Capenergies annonce la signature d’un accord de coopération avec le Cluster Solaire Marocain, acteur incontournable du développement des filières de l’économie verte au Maroc. Ce partenariat concerne les technologies de production d’EnR, en particulier l’énergie solaire, les applications de l’énergie solaire, et l’intégration des EnR dans le réseau. Par cet accord, Capenergies vise à renforcer la présence du pôle sur le pourtour méditerranéen, confirmer le potentiel international de son écosystème et offre à ses membres de nouvelles opportunités technologiques et commerciales.En savoir +

Capenergies rejoint le consortium des PCN Energie et vous informe sur le Programme de travail 2018-2020 d’Horizon 2020

Enrico Mazzon, Chef de projets Europe-International du pôle Capenergies, a rejoint le consortium des PCNs énergie pour la France, aux côtés de représentants des  Ministères de la transition écologique et solidaire, de l’Économie et de la transition écologique et solidaire ; du CNRS ou encore de l’ADEME. Il aura particulièrement à cœur de faire entendre la voix et les intérêts des entreprises dans les appels à projets H2020 du nouveau programme de travail FP9, en particulier sur les filières énergétiques réseaux, stockage, hydrogène et solaire.En savoir +

Les déchets transformés en énergie, opportunités d’affaires en Bavière

Les relations développées depuis plusieurs années par le Club d´Affaires Franco-Allemand de Provence (CAFAP) avec le land de Bavière et la Chambre de Commerce et d’Industrie (IHK) de Munich et Haute Bavière, dans le cadre de l’accord-cadre de partenariat entre la région Provence Alpes Côtes d’Azur et la Bavière, ont permis à une délégation française dont le pôle Capenergies et deux de ses entreprises membres, de se rendre à Münich les 17 et 18 mai dernier, afin de rencontrer leurs homologues et d’établir des premiers contacts d’affaires.En savoir +

Tower Power affiche son ambition : développer un système de surveillance adapté à la maintenance des éoliennes offshore

C’est un domaine inédit qu’explore TowerPower. Alors que le marché compte déjà de nombreuses solutions de suivi des organes tournants sur les éoliennes terrestres, ce projet lancé en 2014 avec le soutien financier de la Commission européenne, vise à mettre au point un système de surveillance de la structure des modèles Offshore. Une demande forte des opérateurs de parcs en mer, qui cherchent à réduire leurs coûts de maintenance en espaçant et en programmant les interventions sur site.En savoir +

Rencontres d’affaires MARE

Organisé dans le cadre du projet MARE, Mediterranean Activities for Research and Innovation in the Energy sector, en marge de la Conférence méditerranéenne sur le changement climatique (MedCop21), cet événement réunira PME, chercheurs et projets européens du secteur de l’énergie, en particulier dans les domaines microgrids, dessalement d’eau-énergies renouvelables et efficacité énergétique des bâtiments. L’objectif est de générer de nouveaux projets de recherche, développement, démonstration ou d’innovation basés sur les échanges de bonnes pratiques et le transfert de technologie entre pays du pourtour Méditerranéen.En savoir +

Inauguration du Pilote SmartEE à Gap dans le cadre du projet européen Emilie

Le 16 et 17 Septembre 2014, le Forum Ocova, s’est tenu à Gap. Cet événement dédié aux rencontres d’affaires et à l’émergence de nouveaux projets en faveur de la transition énergétique a mis cette année à l’honneur la thématique « Bâtiments intelligents et smartgrids », s’inscrivant dans l’un des domaines d’activités stratégiques du pôle Capenergies : L’efficacité énergétique des bâtiments.En savoir +

Capenergies coordinateur du projet européen TowerPower

TowerPowerimg00Le projet collaboratif européen TowerPower, lancé en mai 2014, vise le développement d’un système de contrôle à distance temps réel du vieillissement des structures d’éoliennes offshore. Ce développement répond à une vraie demande des opérateurs de parcs éoliens qui cherchent à réduire les coûts de maintenance en espaçant les interventions sur site. Co-financé par la Commission Européenne à travers le 7e programme-cadre pour la recherche et le développement (PCRD7), ce projet s’étalera sur 3 ans pour un budget d’environ 2 M€.

En savoir +