La Revue Ponts et Chaussées (PCM) consacrée aux smart grids, coordonnée par Capenergies

Bernard Mahiou, Directeur Général du pôle Capenergies, a été sollicité par l’équipe rédactionnelle de la Revue PCM*, pour son expertise dans le domaine des réseaux électriques intelligents, ou smart grids, notamment à travers l’implication du pôle dans le programme de déploiement à grande échelle Flexgrid, porté par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Une expertise qu’il a mis à contribution afin de monter un dossier spécial intitulé « Smart grids, des clés pour la révolution énergétique » et assurer la coordination de 18 articles thématiques.

  • Vers une ingénierie plus sociale
    Marie-Christine Zélem, Professeur de sociologie, université Toulouse Jean Jaurès.
  • La France du Smart grid a-t-elle tout pour gagner ?
    Serge Subiron, Président, IJENKO.
  • GridPocket, une start-up agile au service de la transformation digitale de l’énergie
    Filip Gluszak, Président directeur général GridPocket.
  • PMEs et start-up : stars fragiles des Smart grids
    Eric Morel, Président de Mach&Team.
  • Les Smart grids au coeur des territoires
    Christian Estrosi, Président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • L’engagement de l’État pour la réussite de la filière Smart grids
    Laurent Michel, Directeur général de l’énergie et du climat, Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.
  • La France, pays leader des Smart grids à l’échelle européenne
    Louis Schweitzer, Commissaire général à l’Investissement.
  • La Commission de régulation de l’énergie (CRE) accompagne le développement des réseaux intelligents
    Philippe de Ladoucette, Président, Commission de régulation de l’énergie (CRE).
  • La numérisation du réseau de transport d’électricité au service de la transition énergétique
    François Brottes, Président du Directoire, RTE.
  • Relever les défis de la transition énergétique
    Philippe Monloubou, Président du Directoire Enedis.
  • Smart grids, nouveau défi pour le secteur électrique
    Philippe Torrion, Directeur exécutif Groupe en charge de l’innovation, la stratégie et la programmation, EDF.
  • Les enjeux industriels du déploiement des Réseaux Électriques Intelligents
    Laurent Schmitt, Smart Grid Strategy Leader, Grid Solutions, GE.
  • Redéfinir l’efficacité du réseau électrique grâce à la convergence IT/OT
    Vincent Petit, Senior vice-président, Energy Automation Business, Schneider Electric.
  • Vents favorables pour le stockage d’énergie dans les réseaux électriques intelligents
    Michael Lippert, Responsable marketing et développement, SAFT.
  • Le Smart building dans la Smart city
    Emmanuel François, Président, Smart Buildings Alliance for Smart Cities.
  • Encourager les transitions numériques et énergétiques des territoires
    Gabrielle Gauthey, Directrice des investissements et du développement local, Caisse des Dépôts.
  • La transition énergétique : nouvelle frontière des investisseurs institutionnels ?
    Julien Touati, Directeur du développement corporate, Meridiam.
  • Réseaux électriques intelligents, une complexité génératrice de nouveaux risques
    Daniel Verwaerde, Administrateur général, CEA.

*PCM est la revue des ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts et des diplômés de l’Ecole nationale des ponts et chaussées. Ce magazine professionnel livre chaque mois, à ses 2000 abonnés, une revue technique traitant à chaque numéro d’un thème fédérateur.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du numéro en ligne.

AMI FLEXGRID : 33 nouveaux projets retenus

Appel à Manifestation d’Intérêt du programme FLEXGRID

Les résultats finaux de l’AMI FLEXGRID :

133 entreprises proposant des offres de technologies et de services
dont
106 intéressées par une participation aux projets Flexgrid
60 nouveaux projets
ou briques de projets
75% des entités candidates implantées en PACA

L’AMI Flexgrid avait deux objectifs :

  • Promouvoir l’offre de technologies et de services auprès :

– des projets Flexgrid
– des grands donneurs d’ordre et des intégrateurs de solutions
– des marchés émergents des smart grids.

  • Permettre à de nouveaux projets de rejoindre la dynamique Flexgrid.

 

La première étape d’instruction a concerné prioritairement les nouveaux projets car ils constituent autant de nouvelles opportunités de confrontation de l’offre et de la demande venant s’ajouter aux projets de territoires et aux projets transverses du programme initial.

  • Dans un premier temps, 33 nouveaux projets ont été retenus par les comités de pilotage de FLEXGRID qui se sont tenus fin décembre 2016 et début janvier 2017. Les acteurs de ces projets seront informés de cette décision. Le processus d’instruction continue pour les autres projets.
  • A la lumière de ce « marché » régional de déploiement étendu, la qualification des offres de produits/services ou des demandes de participation à des projets existants a débuté et va se poursuivre jusqu’en avril 2017.

Par ailleurs, l’AMI a révélé un important besoin d’échanges avec les entreprises et les territoires, comme en témoignent les 260 entretiens qui ont été réalisés par Capenergies pour accompagner les entités dans la construction de leurs projets et de leurs offres.

Ces échanges, et plus largement toutes les interactions qui ont eu lieu avec les acteurs des projets depuis que Flexgrid a été lauréat en mars 2016, ont permis d’identifier les soutiens nécessaires à la réussite des projets Flexgrid et des offres sur les marchés Smart Grids, parmi lesquels :

  • La construction et l’évolution des projets et des offres
  • La visibilité sur l’offre et la demande
  • L’ingénierie financière
  • L’accès à des études et des données clés
  • Les dynamiques de partage et de coopération, les mises en relation, le dialogue avec les
    décideurs nationaux
  • La mise en visibilité nationale et internationale des projets, des offres et de leurs acteurs

Dans la continuité du dialogue initié durant tout le processus de l’AMI, nous répondons à toutes vos questions et propositions sur rf.di1503093160rgxel1503093160f@tca1503093160tnoc1503093160

Bandeau Financeurs Flexgrid

1ers résultats de l’AMI Flexgrid : Le développement de la Smart Région en marche !

Dans le cadre du programme d’industrialisation des Réseaux Électriques Intelligents Flexgrid, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et les pôles de compétitivité Capenergies et Solutions Communicantes Sécurisées ont lancé un appel à manifestation d’intérêt.

L’ensemble des 126 candidatures enregistrées à ce jour, parmi lesquelles figurent une cinquantaine de nouveaux projets ou briques de projets, sont actuellement en cours d’évaluation en vue d’une qualification. Cette analyse menée par un comité d’instruction réunissant la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ainsi que les pôles Capenergies et SCS, a pour objectif d’identifier les forces et les avantages concurrentiels des technologies et des services proposés, pour permettre leur mise en valeur auprès des acheteurs ciblés par le programme Flexgrid.

L’Appel à Manifestation d’Intérêt du programme Flexgrid est clos pour la remise d’offres de produits et services destinés aux projets de Flexgrid et aux intégrateurs de solution, de même que la prolongation ouverte jusqu’au 16 décembre pour les entités souhaitant déposer de nouveaux projets. De nouvelles opportunités pour intégrer le programme FlexGrid seront proposées en 2017.

Les premiers résultats de l’appel à Manifestation Flexgrid :

130 dépôts de candidatures env.
dont
50 nouveaux projets ou briques de projets
Une répartition homogène des réponses
sur l’ensemble
de la chaîne des besoins
et des projets existants
Des attentes fortement exprimées
pour que Flexgrid permette
de créer des
avantages concurrentiels et des synergies
et donne de la
visibilité aux offres et aux réalisations
76%
des entités candidates implantées en PACA
+ de 240
entretiens réalisés par Capenergies pour accompagner les entités durant l’AMI

 

Pour rappel, adressé à tout type d’acteurs de la filière Smart Grids (entreprises, centres de formation et de recherche, territoires…) souhaitant intégrer la dynamique Flexgrid, l’AMI Flexgrid a pour objectifs de :

• Promouvoir l’offre de technologies et de services français sur le portefeuille des projets Flexgrid, auprès des grands donneurs d’ordre et des intégrateurs de solutions et plus largement auprès des marchés émergents des smart grids. Pour accélérer la convergence de l’offre et la demande, une cartographie des besoins Smart Grids a été conçue de sorte que les offres puissent répondre de la manière la plus directe et opérationnelle possible, aux besoins des projets et plus largement aux marchés en demande de solutions Smart Grids.

• Permettre à de nouveaux projets de rejoindre la dynamique Flexgrid.

Dans la continuité du dialogue initié avec les porteurs de projets durant la première phase de l’AMI, nous répondons à toutes vos questions sur rf.di1503093160rgxel1503093160f@tca1503093160tnoc1503093160

Appel à Manifestation d’Intérêt FLEXGRID – Déposez vos candidatures jusqu’au 31 octobre !

FlexGrid : Appel à Manifestation d’Intérêt pour l’industrialisation des Smart Grids
en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Date limite: le 31 octobre 2016 à minuit

Déposez votre candidature sur www.flexgrid.fr

Premier pas vers la concrétisation du programme régional FlexGrid pour le déploiement à grande échelle des réseaux électriques intelligents, un Appel à Manifestation d’Intérêt est lancé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et les pôles de compétitivité Capenergies et Solutions Communicantes Sécurisées.

Ouvert jusqu’au 31 octobre 2016, cet AMI vise la mobilisation de tous les acteurs de la filière Smart Grids (entreprises, instituts de recherche, centres de formation, etc.) afin de recueillir de nouvelles offres de technologies, de services, d’expertises ou de formations.

Les technologies et services arrivés à maturité sélectionnés par cet AMI viendront compléter l’offre française actuellement positionnée et valorisée sur le portefeuille des projets FlexGrid, mais aussi auprès des grands donneurs d’ordre et des intégrateurs de solutions et plus largement auprès des marchés émergents des Smart Grids. Est visée par cette démarche de qualification et de valorisation, une convergence plus rapide et plus efficace de l’offre et de la demande, qui constitue un enjeu fort du secteur des Smart Grids, ainsi que le rayonnement des « smart entreprises » françaises au niveau national et international.

De plus, les nouveaux projets identifiés dans le cadre de cet AMI, répondant aux enjeux de déploiement à grande échelle et d’industrialisation des Smart Grids, et aux exigences relatives notamment à la sociologie et à la cybersécurité, bénéficieront de la dynamique de soutien du programme FlexGrid.

Retenu par le Gouvernement dans le cadre l’appel à projets national pour le déploiement à grande échelle des Réseaux Electriques Intelligents, le projet FlexGrid encourage le déploiement de solutions technologiques Smart Grids afin de répondre aux enjeux de la transition énergétique. Porté par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur avec le concours du pôle de compétitivité Capenergies et du pôle Solutions Communicantes Sécurisées, ce projet d’envergure fédère l’écosystème régional industriel et académique ainsi que les collectivités territoriales. Il constitue une formidable opportunité de création d’emplois en Provence-Alpes-Côte d’Azur et contribuera au rayonnement économique du territoire régional, à la sécurisation de l’alimentation électrique de l’Est de Provence-Alpes-Côte d’Azur et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Les Réseaux électriques intelligents (REI) constituent un des axes prioritaires de la Nouvelle France Industrielle qui poursuit dans ce domaine, un objectif de 25 000 emplois et de 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2020. Les REI présentent des perspectives importantes de croissance dans l’économie mondiale et de créations d’emplois pour les filières de l’énergie et des technologies de l’information et de la communication. Le marché mondial des REI est estimé à 30 milliards d’euros en 2015, avec une croissance annuelle prévue de l’ordre de 10%.

Candidatez sur www.flexgrid.fr !

 

 

logobas_flexgrid

La candidature régionale FLEXGRID, lauréate de l’appel à projets national REI

27 projets territoriaux, répartis en Provence-Alpes-Côte d’azur, ayant comme fil rouge la flexibilité énergétique, tant en termes de production que de consommation, et 7 projets transverses, centrés notamment sur la cyber-sécurité et la sociologie du comportement,  tel est le programme ambitieux de FLEXGRID, lauréat de l’appel à projets national pour le déploiement à grande échelle des réseaux électriques intelligents.Cette labellisation annoncée le 15 mars par les ministres Ségolène Royal et Emmanuel Macron, s’inscrit dans le cadre de la solution « Ville durable » de la Nouvelle France industrielle.

Projet d’envergure dont la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est le chef de file, FLEXGRID fédère les collectivités territoriales et l’écosystème régional industriel et académique, et vise le déploiement de solutions technologiques de la filière Smart Grids sur le territoire régional, future vitrine industrielle des savoir-faire français en la matière.

En tant que partenaire opérationnel de Provence-Alpes-Côte d’Azur et cheville ouvrière de l’élaboration de la candidature FLEXGRID,le pôle Capenergies vous propose de découvrir les points clés du programme FLEXGRID, à savoir les objectifs de la dynamique FLEXGRID, les enjeux régionaux et nationaux, les acteurs, ainsi que le contenu des projets innovants prochainement déployés sur le territoire.

FLEXGRID : UN PROJET REGIONAL D’ENVERGURE

  • 27 projets de territoires et 7 projets transverses
  • 150 millions d’euros d’investissements
  • 6200 créations d’emploi estimées
  • 1180 MW d’EnR électriques + 230 MW de réseaux de chaleur/froid
  • 145 entités qui portent et soutiennent la candidature

Articles introductifs de référence :

Communiqués de presse officiels :

Une candidature collective et unie :

candidature_Flexgrid_bb

Appel à projets national « Réseaux Electriques Intelligents » : Les atouts de la candidature régionale FLEXGRID

En réponse à l’appel à projets gouvernemental pour le déploiement à grande échelle de Smart Grids, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur porte la candidature FLEXGRID dont Capenergies est la cheville ouvrière. Provence-Alpes-Côte d’Azur, territoire pionnier en matière de Smart Grids, présente de nombreux atouts ainsi que des obstacles à lever, qui constituent tout autant d’opportunités, et en font une zone de déploiement idéale.

Les points forts du dossier de candidature FLEXGRID :

Un engagement pionnier et des retours d’expérience 
Pour faire face à ses contraintes et limites énergétiques, la région PACA expérimente depuis de nombreuses années des démarches et technologies avancées. Ces innovations ont été réalisées dans le cadre de démontreurs ambitieux (PREMIO, NICE GRID, REFLEXE, etc.) ainsi que via des plateformes technologiques (La Cité des Energies, le Smart Campus Nice Sophia Antipolis récemment labellisé par le gouvernement).

Une diversité technique, paysagère et sociologique 
FLEXGRID bénéficie de la diversité des territoires, des climats et des populations qui permettra des expérimentations dans des situations très diverses et confortera le caractère transférable du projet. Les territoires d’implantation des projets FLEXGRID ont été choisis en cohérence avec des marchés mondiaux importants ou en pleine croissance : métropoles côtières, quartiers populaires, zones industrialo-portuaires, station de montagne, etc. Certains de ces lieux bénéficient d’ores et déjà d’une renommée internationale, notamment Euroméditerranée, l’Eco-Vallée plaine du var, ou encore la chaîne hydroélectrique Durance Verdon.

Un écosystème Smart Grids pleinement engagé 
FLEXGRID bénéficie de 2 écosystèmes performants dans l’énergie et les TIC avec 2 pôles de compétitivité majeurs : Capenergies et SCS. Couvrant l’ensemble de la chaine de valeur, ils fédèrent environ 300 organismes, dont un grand vivier de PME innovantes, des grands groupes et des établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Visibles à l’international, ces 2 pôles sont à l’origine de la création de l’Interpole Smart Grids France, croisant les 2 filières autour des réseaux électriques intelligents.

Un front politique uni, convaincu et déterminé 
Malgré les différentes sensibilités politiques et territoriales, tous conviennent pleinement de l’importance vitale des réseaux électriques.

27 projets territoriaux ayant comme fil rouge la flexibilité énergétique tant en termes de production que de consommation 
Des projets d’autoproduction-autoconsommation (logements sociaux, entrepôts logistiques portuaires, quartiers populaires, Eco-cité sur Euroméditerranée), des projets d’hybridation des Energies Renouvelables (EnR) couplées à des stockages variés, des projets impliquant des entreprises et une zone commerciale pour contribuer aux besoins de flexibilité et d’effacement des systèmes électriques en lien avec le développement des EnR, des projets d’optimisation énergétique dans une logique d’autoproduction/autoconsommation multi-énergies et multi-usages (stations de montagne intelligentes, villages isolés, métropole côtière,…), des projets de déploiement de pilotage global de recharge des véhicules électriques, des projets impliquant les communautés éducatives des lycéens et des citoyens.

Les citoyens placés au cœur du projet 
Avec la collaboration d’une dizaine d’équipes spécialisées dans les sciences comportementales, pour définir la capacité des consommateurs à participer à la synchronisation production/consommation, et pour mettre en œuvre des stratégies socio-comportementales incitatives.

Grâce à ces atouts, la région présente toutes les caractéristiques permettant de passer d’une logique de démonstration à une logique de déploiement à grande échelle, en étant représentative des diverses situations nationales.

Enfin, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, tournée vers la Méditerranée, compte promouvoir la filière Smart Grids, dont elle aura fait une vitrine technologique sur son territoire, dans ces pays dans la suite de la MEDCOP21 et dans le cadre de l’agenda des solutions qui a été établi. Les solutions énergétiques mises en œuvre dans FLEXGRID sont, en effet, adaptées aux pays du Sud.

 

Télécharger la présentation de Flexgrid

Les collectivités territoriales et les industriels de Provence-Alpes-Côte d’Azur s’unissent pour le déploiement à grande échelle des Réseaux Electriques Intelligents

Vendredi 17 juillet 2015, dans le cadre de l’appel à candidature et à projets lancé le 15 avril dernier par le Gouvernement, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a déposé sa candidature pour le projet « FLEXGRID » afin de se positionner comme territoire de déploiement à grande échelle des Réseaux Électriques Intelligents (REI).

Collectivités territoriales, industriels ainsi que pôles de compétitivité et PRIDES, se réunissent pour proposer des expérimentations à grande échelle répondant aux enjeux de la transition énergétique.

Dans le but de mener à bien ces projets au service des énergies et du développement économique, FLEXGRID mobilisera plus de 200 M€ d’investissements de la part des partenaires publics et privés en termes d’infrastructures et d’équipements.

Pour plus d’informations télécharger le communiqué de presse

Appel à Manifestation d’Intérêt : Déploiement à grande échelle des Réseaux Electriques Intelligents en PACA

Dans le cadre des plans industriels du gouvernement, la Région PACA est candidate à un déploiement de Réseaux Électriques Intelligents, à grande échelle, sur son territoire.

Ce déploiement, dont le déroulement est prévu sur plusieurs années, intègrera un ensemble de projets relatifs à la maîtrise de la consommation énergétique, l’autoproduction / l’autoconsommation, les compteurs Linky, les technologies du numérique, la flexibilité, le pilotage de sources ENR, le stockage, la socio économie de l’énergie (…) dans les secteurs résidentiels, tertiaires, industriels et publics.

En savoir +

Conférence de presse « SMART CAMPUS NICE SOPHIA ANTIPOLIS »

Candidature « Smart Campus Nice Sophia Antipolis »
une 1ERE ETAPE DU PLAN INDUSTRIEL NATIONAL « réseaux électriques intelligents »

L’Université Nice Côte d’Azur, MINES ParisTech, ERDF et ALSTOM portent la candidature « Smart Campus Nice Sophia Antipolis » à l’appel à Manifestation d’Intérêt National « Campus Intelligent » du plan national « Réseaux électriques intelligents » (REI). Le 17 mars 2015, ces quatre acteurs majeurs, bénéficiant des soutiens déterminants de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la Métropole Nice Côte d’Azur (NCA), de la Communauté d’agglomération Sophia Antipolis (CASA) et de l’appui technique de Capenergies, remettent leur dossier de candidature.En savoir +

Plénière Premio+, nouveau projet de démonstrateur Smartgrid

Plénière PREMIO+, première phase du nouveau projet de démonstrateur SmartGrid en région PACA

A l’occasion de la troisième plénière du nouveau projet structurant SmartGrid en région PACA, PREMIO+, le pôle Capenergies et ses partenaires, se sont réunis le 9 décembre, au showroom du projet NiceGrid, à Carros. Dans le cadre de la phase d’étude du projet, cette réunion a permis d’effectuer un point d’avancement des différents groupes de travail menés par les pilotes du projet, avec pour objectif la rédaction de l’avant-projet détaillé de Premio+ prévu pour le printemps 2014.En savoir +