Eau-Energie : Retour sur la visite de la délégation tunisienne de la SONEDE et du CEA reçue par Capenergies

Le 6 mars 2019, Capenergies recevait une délégation tunisienne dirigée par M. Mosbah Helali, PDG de la SONEDE-la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux, et de responsables de la Représentation Régionale du CEA, emmenée par le Dr Nidhal OUERFELLI, Conseiller de l’Administrateur Général du CEA et Haut Représentant pour les pays du sud de la méditerranée, du Moyen Orient et de l’Afrique.

« La Représentation régionale du CEA a pour mission de développer des activités de coopération scientifique et technologique entre le CEA, ses partenaires en France et les acteurs des pays de la rive Sud de la Méditerranée, du Moyen-Orient et de l’Afrique. Elle se présente avec le pôle Capenergies comme une plateforme de coopération au niveau de la région méditerranéenne. », indique M Dr Nidhal OUERFELLI.

Au cœur des échanges de cette journée transméditerranéenne : la stratégie énergétique de la SONEDE et ses projets portant sur l’efficacité énergétique et l’intégration des EnR, ainsi que les synergies possibles avec les membres du pôle.

La SONEDE constitue l’un des plus grands services publics d’eau de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord avec plus de 7000 employés, 2.46 millions de branchements individuels et près de 48456 km de réseau de distribution d’eau. C’est également la plus grande entreprise consommatrice d’énergie en Tunisie.

La SONEDE exploite et maintient une « infrastructure hydraulique complexe et diversifiée couvrant la totalité du pays, nécessitant de grandes quantités d’énergie pour assurer son fonctionnement, pour la production, le transfert, et la distribution de l’eau ».

Face à l’augmentation des besoins en eau et la diminution des ressources disponibles, la SONEDE œuvre pour trouver le juste équilibre. Pour cela, elle doit recourir à des solutions technologiques moins consommatrices d’énergie, telles que l’optimisation des systèmes de transfert de l’eau du Nord au Sud et le dessalement des eaux saumâtres et des eaux de mer. La SONEDE est donc en recherche de solutions innovantes de maitrise de l’énergie, permettant de réduire ses coûts de revient et de garantir au citoyen une eau de qualité au meilleur prix.

Les échanges se sont poursuivis au sein de la Société du Canal de Provence pour un partage d’expérience par 2 acteurs mobilisés pour une gestion optimisée de cette précieuse ressource qu’est l’eau. Sur l’invitation du pôle Capenergies et parce que l’axe Eau-Energie nécessite une action collective, la direction du cluster EA Eco Entreprises a pu apporter un éclairage sur les projets déployés en Région SUD développés dans le cadre de l’OIR Eau-Energie, en partenariat avec Capenergies. Egalement, le pôle SCS a pu enrichir les échanges concernant le volet IoT, l’un des axes de développement futurs de la SONEDE.