Filière Hydrogène en Corse : les plate-formes Myrte et Paglia Orba accueillent une délégation de Toyota Japon, emmenée par Capenergies

Capenergies, représenté par son Directeur Adjoint Paul Lucchese, emmenait le 16 juin dernier une délégation de Toyota Japon visiter les Plate-forme Myrte et Paglia Orba à Vignola.

Christian Cristofari, directeur l’IUT de l’Université de Corse et responsable de la plate-forme, a pu présenter à cette occasion les projets et la stratégie de la Corse en matière d’Hydrogène.

Les potentialités de coopération entre l’université de Corse et l’université de Kyushu ont été examinées. Des coopérations éventuelles sur des projets de mobilité en Corse, associés au Power to Hydrogen et prévus dans le plan Hy-Pa Corsica, ont été envisagées, notamment dans le cadre du déploiement de Mirai associé à une future station de recharge 700 bar.

Il est également prévu une réunion ultérieure entre Toyota France/Europe sur le circuit du Castellet pour une coopération potentielle sur le projet Hynovar (flottes véhicules Hydrogène VIP) et l’utilisation du circuit Paul Ricard pour tester des technologies.

M Hirose, professeur à l’Université de Kyushu, extrêmement intéressé, a déclaré que« l’hydrogène est un élément-clé pour le développement durable et local de systèmes énergétiques intelligents à base d’hydrogène (« HyGrid ») et le moyen pour les citoyens de se réapproprier localement la valeur ajoutée  de la chaîne énergétique ».

La plate-forme Myrte opéré par l’Université de Corse et labellisé par Capenergies, est composée de systèmes d’électrolyseurs, de stockage d’hydrogène pour une capacité de 1,75 MWh et de pile à combustible de 200 kW. Elle est couplée à une centrale PV de 560 kW. Ce dispositif permet de tester des solutions d’intégration d’énergie solaire intermittente dans le réseau par la production d’hydrogène, son stockage lors de périodes d’excédent d’énergie solaire, puis la restitution d’énergie électrique lors de périodes d’absence de rayonnement solaire. Le projet en cours associe également le CEA et Areva.

Étaient notamment réunis à cette occasion : M. Katsuhiko Hirose, ancien directeur de la division R&D, ingénierie et conseiller de la direction de Toyota  Japon, Mme Tamaki Ozawa,  et M Rody El Chammas de Toyota Europe et M Hirose, professeur à l’Université de Kyushu. Eric Lemaître et  Pierre Serre Combe du CEA étaient également présents ainsi que Leo  Pouzoulet, chargé d’affaires  du circuit Paul Ricard.