La presse en parle : CNIM, un melting-pot de technologies

« Le groupe Cnim est l’un des piliers du pôle de compétitivité de la région Paca, CAPENERGIES. Née des chantiers navals de la Méditerranée, l’entreprise familiale (665 millions d’euros de chiffre d’affaires ) n’a eu de cesse de chercher de nouveaux territoires pour exploiter son expertise .

Elle s’est mise à fabriquer des tubes de lance¬ missiles, des centrales thermiques, à valoriser des déchets . Avec un seul credo résumé par son président du directoire, Nicolas Dmitrieff: Nous souhaitons savoir fabriquer tout ou partie de ce que nous concevons ; garder les mains dans le cambouis, même si cela a un coût.

Car c’est grâce à cet outil local au top niveau que l’entreprise gagne des contrats, comme ce marché de 160 millions remporté pour la fourniture de plaques radiales au réacteur expérimental lter.

Ce qui m’importe ce n’est pas tant le Made in France que le Made in mes ateliers, conclut le patron. Coup de chance, ils sont surtout en France. V.L. »

Extrait de l’article « D’attractifs pôles de compétitivité », paru dans Challenges, N°337 (du 21 au 27 mars 2013), p.58.