Les pôles de compétitivité « Energie et TICs » renforcent leur coopération en faveur des réseaux électriques intelligents

Neuf pôles de compétitivité français mutualisent leurs travaux pour définir une stratégie coordonnée en faveur du développement des réseaux électriques intelligents et de la ville intelligente, tant en France qu’à l’International.

Neuf pôles de compétitivité des domaines de l’énergie et des TICs (Advancity, Alsace Energivie, Capenergies, Derbi, Minalogic, S2E2, SCS, Systematic, Tenerrdis) ont signé une charte de partenariat autour de la filière des réseaux électriques intelligents ou « Smart Grids ». Ils constituent ainsi un regroupement national à même d’appréhender toutes les évolutions de cette filière en expansion.

Chacun de ces pôles a observé dans son champ d’activité propre l’émergence de projets couvrant l’ensemble du procès des réseaux électriques intelligents allant de la conduite des réseaux électriques, à l’optimisation des différentes charges raccordées (équipements, bâtiments, quartiers). L’idée est de permettre aux gestionnaires des réseaux d’optimiser l’équilibre entre production et consommation électrique, en tenant compte notamment des nouvelles réalités telle que l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau, et de permettre au consommateur final de mieux maîtriser sa demande en électricité au quotidien, ceci en déployant capteurs, réseaux de communication, automatismes et pilotages.

La baisse du coût des capteurs, l’introduction progressive des TIC dans l’environnement urbain (transport, déplacement, environnement, gestion des fluides) a conduit contribue au développement du concept de la ville intelligente ou « Smart city ». Face à ces nouveaux modes d’organisation et nouveaux secteurs, A travers de ces deux concepts, la coopération entre les 9 pôles signataires, aux missions et compétences à la fois complémentaires et connexes, apparaît incontournable. Ils vont mettre en avant leurs forces respectives, la diversité de leurs territoires tout en recherchant la mutualisation possibles de leurs moyens et ressources. L’objectif des Pôles est de décupler la portée de leur action, en mutualisant leurs ressources et moyens respectifs, et en favorisant le travail en réseau de leurs membres, industriels et centres de recherche.

Cette charte définit un dispositif commun pour répondre aux orientations stratégiques suivantes :

  • Définir et partager une vision stratégique commune de l’innovation concernant les réseaux électriques intelligents et les villes intelligentes, en associant les administrations, les agences et les institutions européennes ;
  • Positionner chacun des pôles par rapport à cette vision stratégique et identifier les pôles leaders sur les différentes thématiques;
  • Définir une stratégie coordonnée d’innovation et de promotion au niveau national et international (objectifs, projets, actions d’animation, missions internationales,…).

La charte a été signée le 7 juin 2012 lors de la convention internationale des villes intelligentes et durables « Innovative City Convention » qui s’est déroulée les 6 et 7 juin derniers à Nice, en présence d’Anne-Marie Colombier, présidente du pôle Capenergies, Monique Polit, vice-présidente du pôle Derbi, Fabien Boulanger, directeur du groupe de travail micro & nano technologies du pôle Minalogic, Thierry Allard, président du pôle S2E2, Laurent Londeix, président du pôle SCS, et Laurent Schmitt, président du GT Gestion Intelligente de l’Energie du pôle Systematic.