Cap sur l’europe

 

Cap-sur-lEuropeCapenergies a pour ambition de devenir un pôle de référence en Europe et sur le pourtour méditerranéen dans les domaines de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

Il contribue activement au pilotage de plusieurs projets européens, aux côtés de partenaires et de clusters d’innovation. Vitrine des produits et du savoir-faire de ses adhérents, Capenergies développe, dans ce cadre, un réseau international, qui constitue pour ses membres, un vivier de partenaires technologiques potentiels et une source d’information privilégiée pour l’identification d’opportunités à l’étranger.

En complément des réseaux propres à chaque projet qu’il a intégré, Capenergies est identifié par le réseau Enterprise Europe Network.

EnerNETMob
Mediterranean Interregional Electromobility Networks for intermodal and interurban low carbon transport systems

 

 

 

 

Ouverture du site web en septembre 2018

Page Facebook

Le projet EnerNETMob vise à encourager la mobilité électrique, partagée et les solutions intermodales. Pour cela, 11 pilotes interrégionaux d’infrastructures de recharges pour véhicules électriques co-alimentées par des sources d’énergies renouvelables seront mis en réseau en s’appuyant sur un plan conjoint de mobilité électrique durable et une plateforme informatique commune.

Les 11 pays partenaires, dont la France représentée par Capenergies
, implémenteront chacun un démonstrateur à partir de mai 2019, après une phase préliminaire d’étude sur les thématiques suivantes :

  • Les déplacements intermodaux (terre-mer) entre les ports, îles et côtes,
  • Les services de mobilité électrique partagée en milieu urbain (e-car pooling/sharing, e-bike),
  • L’électromobilité au service de la logistique urbaine (notamment la gestion du dernier kilomètre).

L’objectif final du projet est de créer, à l’échelle transnationale, un « Réseau interrégional d’électromobilité » européen pour les déplacements des véhicules électriques de moyenne / longue portée et d’impacter ainsi les politiques mobilité et transport régionales et nationales de l’espace MED et européen.

Typologie : Projet intégré (étude, expérimentation et capitalisation)

Budget : 5,7 M€ (Financement : Programme Interreg MED 2014-2020, Programme de Coopération Transnationale Européenne pour la région méditerranéenne)

Durée : 2018 – 2022 (48 mois)

Consortium :

  • Coordinateur : Région du Peloponnese (Grèce)
  • PP1 Authority for Transport in Malta (Malte)
  • PP2 RAM- Rete Autostrade Mediterranee Spa (Italie)
  • PP3 Ministry of Transport, Communications and Works (Chypre)
  • PP4 Albanian Institute of Transport (Albanie)
  • PP5 Region of Thessaly (Grèce)
  • PP6 County of Primorje and Gorski Kotar (Croatie)
  • PP7 Regional Development Agency of Northern Primorska Ltd. Nova Gorica (Slovènie)
  • PP8 University of Palermo (Italie)
  • PP9 Energy and Environment of Arrábida (Portugal)
  • PP10 Libre Consortium de Municipalités de Raguse (anciennement la Province Régionale de Ragusa) (Italie)
  • PP11 Dynamic Vision (Grèce)
  • PP12 Port of Bar Holding company Luka Bar (Montenegro)
  • PP13 International Centre for Numerical Methods in Engineering (Espagne)
  • PP14 Capenergies (France)

ESMARTCITY
Enabling Smarter City in the MED Area through Networking

 

 

 

 

Ouverture du site web en septembre 2018

Page Facebook

Le projet ESMARTCITY ambitionne d’améliorer la capacité d’innovation des acteurs de la croissance verte durable et intelligente des zones urbaines, en particulier les villes de la Méditerranée. Pour cela, 6 démonstrateurs portant sur l’efficacité énergétique des bâtiments et la gestion optimisée de l’éclairage public seront déployés dès septembre 2018, en s’appuyant sur les écosystèmes et les technologies innovantes du numériques et de l’énergie. Les quartiers résidentiels, campus étudiants et bâtiments publics seront plus particulièrement ciblés par l’expérimentation dans le but de proposer des services citoyens plus respectueux de l’environnement et des recommandations politiques à l’attention des autorités publiques.

Capenergies est l’un des partenaires clés de l’animation de l’écosystème de l’innovation européen et de la montée en compétences des acteurs publics en lien avec les entreprises référentes de la smart city.

Typologie : Projet uni-module (test)

Budget : 2,5 M€ (Financement : Programme Interreg MED 2014-2020, Programme de Coopération Transnationale Européenne pour la région méditerranéenne)

Durée : 2018 – 2020 (30 mois)

Consortium :

  • Coordinateur : Région des Abruzzes (Italie)
  • PP1 Athena Research and Innovation Center Corallia (Grèce)
  • PP2 Inria (France)
  • PP3 Energy Agency of Granada (Espagne)
  • PP4 City Development Agency East Sarajevo (Bosnie Herzégovine)
  • PP5 Energy and Environment of Arrábida (Portugal)
  • PP6 REGION OF WESTERN GREECE (Grèce)
  • PP7 Metropolitan City of Milan (Italie)
  • PP8 Politecnico di Milano (Italie)
  • PP9 Capenergies (France)

emilie-logo-color_cutEnhancing Mediterranean Initiatives Leading SMEs to Innovation in building Energy efficiency technologies

www.emilieproject.eu

Le projet EMILIE vise à encourager les PME à innover dans le domaine des technologies de l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires.

Les enjeux sont de favoriser l’émergence de solutions innovantes, afin de réduire la consommation d’énergies génératrices de gaz à effet de serre, et de contribuer activement à la croissance, la compétitivité et l’emploi. Pour cela, six sites pilotes régionaux ont été retenus dans cinq pays membres de l’Union Européenne du pourtour méditerranéen.

Capenergies, en charge de l’expérimentation française, a mis en œuvre le démonstrateur SmartEE, avec pour objectif de réduire de 10% la facture énergétique du Lycée Paul Héraud à Gap (Hautes Alpes). L’innovation consiste en une interface intelligente, connectée à des équipements de mesure, afin d’inciter les occupants (lycéens et enseignants) à des éco-gestes. Deux entreprises membres de Capenergies, WIT et Gridpocket, ont remporté l’appel d’offre pour l’installation de ces équipements.

Le bilan de SmartEE en image :

Budget : 2,2 M€ (Financement : Programme transnational MED)

Durée : 2013 - 2015

Consortium : Andalusian Institute of Technology (Espagne), AREA Science Park (Italie), Pôle de compétitivité Capenergies (France), Fundacion CIRCE (Espagne), Jozef Stefan Institue (slovénie), Regional energy agency Kvarner Ltd (Croatie).

Logo-MED-EU_horizontal+paca

MARE_LogoMediterranean Activities for research and innovation in the Energy Sector

 

www.mare-euromed.eu

Le projet MARE a pour objectif de générer des transferts de technologies des laboratoires vers les entreprises au sein des 7 pays partenaires du pourtour méditerranéen, et ce pour trois thématiques :

  • L’efficacité énergétique des bâtiments,
  • Les énergies renouvelables appliquées au dessalement d’eau,
  • Les énergies renouvelables appliquées aux micro-réseaux électriques.

Au sein du consortium, Capenergies a pour mission de créer et de pérenniser le réseau EUROMED de l’énergie, qui contribuera à la genèse de nouveaux projets transnationaux. Ce réseau compte actuellement 120 membres acteurs de l’énergie (industriels, chercheurs, financiers,…) d’Europe et du pourtour méditerranéen.

Budget : 1,2 M€ (Financement : Commission Européenne - FP7, fonds propres)

Durée : 2013 - 2016

Consortium : Center For Renewable Energy Sources (CRES) (Grèce), KiNNO Consultants LTD (Grèce), Capenergies competitiveness cluster-(France), Cámara Oficial de Comercio, Industria y Navegación of Sevilla (Espagne), Chamber of Commerce Industry and Agriculture of Tripoli and North Lebanon ( Liban), Royal Scientific Society -National Energy Research Center (Jordanie), Abdelmalek Essaadi University (Maroc) ,National Research Centre(Egypte),El Hassan Business Park (Jordanie).

Flags

TowerPowerLogo

Continuous monitoring of the structural condition of the tower and supporting structure of floating and static offshore wind turbines

www.towerpower.eu

Capenergies est le coordinateur du projet collaboratif européen TowerPower, qui vise le développement d’un système de contrôle à distance, en temps réel, du vieillissement des structures d’éoliennes offshore. Ce développement répond à une vraie demande des opérateurs de parcs éoliens qui cherchent à réduire les coûts de maintenance en espaçant les interventions sur site. A l’issue du projet, Capenergies sera copropriétaire des résultats en vue d’un transfert de technologie vers les entreprises membres du pôle.

Budget : 2 M€ (Financement : Commission Européenne - FP7)

Durée : 2014 - 2017

Consortium : Associations couvrant le domaine de l’énergie éolienne, en charge de la diffusion et de l’exploitation de l’innovation : Capenergies (France), Cylsolar (Espagne), Associazione Italiana Prove non Distruttive – AIPnD (Italie) et Asociación Empresarial Eólica – AEE (Spain), PMEs pilotes : Kingston Computer Consulting - KCC (Royaume Uni), Moniteye (Royaume Uni), Teknisk Data AS (Norvège), WLB (Chypre) et TecopySA (Espagne), Centres de recherche en charge du développement de la solution : CETIM (France), Innora (Grèce) et TWI (Royaume Uni).

Flags