Cap sur l’europe

 

Cap-sur-lEuropeCapenergies a pour ambition de devenir un pôle de référence en Europe et sur le pourtour méditerranéen dans les domaines de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

Il contribue activement au pilotage de plusieurs projets européens, aux côtés de partenaires et de clusters d’innovation. Vitrine des produits et du savoir-faire de ses adhérents, Capenergies développe, dans ce cadre, un réseau international, qui constitue pour ses membres, un vivier de partenaires technologiques potentiels et une source d’information privilégiée pour l’identification d’opportunités à l’étranger.

En complément des réseaux propres à chaque projet qu’il a intégré, Capenergies est identifié par le réseau Enterprise Europe Network.

emilie-logo-color_cutEnhancing Mediterranean Initiatives Leading SMEs to Innovation in building Energy efficiency technologies

www.emilieproject.eu

Le projet EMILIE vise à encourager les PME à innover dans le domaine des technologies de l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires.

Les enjeux sont de favoriser l’émergence de solutions innovantes, afin de réduire la consommation d’énergies génératrices de gaz à effet de serre, et de contribuer activement à la croissance, la compétitivité et l’emploi. Pour cela, six sites pilotes régionaux ont été retenus dans cinq pays membres de l’Union Européenne du pourtour méditerranéen.

Capenergies, en charge de l’expérimentation française, a mis en œuvre le démonstrateur SmartEE, avec pour objectif de réduire de 10% la facture énergétique du Lycée Paul Héraud à Gap (Hautes Alpes). L’innovation consiste en une interface intelligente, connectée à des équipements de mesure, afin d’inciter les occupants (lycéens et enseignants) à des éco-gestes. Deux entreprises membres de Capenergies, WIT et Gridpocket, ont remporté l’appel d’offre pour l’installation de ces équipements.

Le bilan de SmartEE en image :

Budget : 2,2 M€ (Financement : Programme transnational MED)

Durée : 2013 - 2015

Consortium : Andalusian Institute of Technology (Espagne), AREA Science Park (Italie), Pôle de compétitivité Capenergies (France), Fundacion CIRCE (Espagne), Jozef Stefan Institue (slovénie), Regional energy agency Kvarner Ltd (Croatie).

Logo-MED-EU_horizontal+paca

MARE_LogoMediterranean Activities for research and innovation in the Energy Sector

 

www.mare-euromed.eu

Le projet MARE a pour objectif de générer des transferts de technologies des laboratoires vers les entreprises au sein des 7 pays partenaires du pourtour méditerranéen, et ce pour trois thématiques :

  • L’efficacité énergétique des bâtiments,
  • Les énergies renouvelables appliquées au dessalement d’eau,
  • Les énergies renouvelables appliquées aux micro-réseaux électriques.

Au sein du consortium, Capenergies a pour mission de créer et de pérenniser le réseau EUROMED de l’énergie, qui contribuera à la genèse de nouveaux projets transnationaux. Ce réseau compte actuellement 120 membres acteurs de l’énergie (industriels, chercheurs, financiers,…) d’Europe et du pourtour méditerranéen.

Budget : 1,2 M€ (Financement : Commission Européenne - FP7, fonds propres)

Durée : 2013 - 2016

Consortium : Center For Renewable Energy Sources (CRES) (Grèce), KiNNO Consultants LTD (Grèce), Capenergies competitiveness cluster-(France), Cámara Oficial de Comercio, Industria y Navegación of Sevilla (Espagne), Chamber of Commerce Industry and Agriculture of Tripoli and North Lebanon ( Liban), Royal Scientific Society -National Energy Research Center (Jordanie), Abdelmalek Essaadi University (Maroc) ,National Research Centre(Egypte),El Hassan Business Park (Jordanie).

Flags

TowerPowerLogo

Continuous monitoring of the structural condition of the tower and supporting structure of floating and static offshore wind turbines

www.towerpower.eu

Capenergies est le coordinateur du projet collaboratif européen TowerPower, qui vise le développement d’un système de contrôle à distance, en temps réel, du vieillissement des structures d’éoliennes offshore. Ce développement répond à une vraie demande des opérateurs de parcs éoliens qui cherchent à réduire les coûts de maintenance en espaçant les interventions sur site. A l’issue du projet, Capenergies sera copropriétaire des résultats en vue d’un transfert de technologie vers les entreprises membres du pôle.

Budget : 2 M€ (Financement : Commission Européenne - FP7)

Durée : 2014 - 2017

Consortium : Associations couvrant le domaine de l’énergie éolienne, en charge de la diffusion et de l’exploitation de l’innovation : Capenergies (France), Cylsolar (Espagne) et Associazione Italiana Prouver non Distruttive – AIPnD (Italie), PMEs pilotes : Kingston Computer Consulting - KCC (Royaume Uni), Moniteye (Royaume Uni), Teknisk Data AS (Norvège), WLB (Chypre) et TecopySA (Espagne), Centres de recherche en charge du développement de la solution : CETIM (France), Innora (Grèce) et TWI (Royaume Uni).

Flags