Les plateformes technologiques

Efficacité énergétique et énergies renouvelables

La Cité des Energies

Cite-des-energiesCopyright CEA Cadarache

Créée en 2011 sur le site du CEA Cadarache, la Cité des Energies a pour ambition de réunir sur un même lieu des acteurs de la formation, de la recherche et des industriels, pour bâtir un pôle incontournable du développement des énergies alternatives.

L’objectif de la Cité des Energies est d’améliorer la compétitivité des entreprises locales dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Ainsi, les meilleures conditions sont réunies afin de favoriser le transfert technologique en direction des PME régionales et d’accompagner leur croissance, selon les axes stratégiques suivants :

  • performance des démonstrateurs solaires et Smart grids thermiques ou électriques
  • production et efficacité énergétique pour les bâtiments méditerranéens
  • recherche sur les biocarburants à partir de microalgues et développement d’un axe de recherche autour des bio-raffineries,
  • serres du futur et piles microbiennes.

La Cité des Energies constitue une vitrine technologique et commerciale constitué d’un ensemble de plateformes, démonstrateurs et laboratoires. Elle présente  notamment des centrales solaires de taille pilote industriel (MEGASOL) et d’autres plateformes de puissance moindre (inférieure à 1MW). Des «bâtiments» expérimentaux à énergie positive et adaptées au climat méditerranéen sont accessibles aux industriels afin de tester des composants ou systèmes innovants avant leur mise sur le marché. Enfin, des équipes développent la plateforme Heliobiotec dédiée aux biocarburants et travaillent à l’industrialisation de son procédé, Hélioprocess.

Le Pôle Capenergies, partenaire de la Cité des Energies depuis sa création, a labellisé bon nombre des projets présentés : grande centrale solaire, plateforme dédiée à la biomasse, démonstrateurs d’efficacité et de rénovation énergétique des bâtiments. Capenergies accompagne les orientations de la plateforme qui mobilise un budget de 6,5 M€ et rassemble à ce jour 30 partenaires industriels dont 27 PME-ETI dont certains sont membres du Pôle, autour d’une trentaine de contrats de R&D engagés.

Smart City

Smart City Innovation Center

SCIC-IMREDD

Crédit photo : A. MACARRI, DSD-service communication UNS 

Co-conçu par la Métropole Nice-Côte d’Azur et l’Université Nice Sophia Antipolis, le Smart City Innovation Center est une plateforme technologique collaborative unique en France, dédié à l’innovation et au développement économique autour de la Smart City, ville durable et connectée. Installé à l’ Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD) au cœur de l’Eco-vallée, ce showroom de 300 m2, réunit le monde de la Recherche et de la Formation représenté par l’université Nice Sophia Antipolis et des industriels leaders en matière d’innovation et de ville intelligente (Veolia, IBM, m2ocity, Orange, ERDF, EDF), avec le soutien de la Métropole Nice Côte d’azur. L’objectif est de favoriser des synergies autour de projets traitant de 4 problématiques majeures pour la Smart City : l’énergie, l’environnement, les risques et la mobilité. Grâce au SCIC, tous ces acteurs pourront mettre en commun pour la première fois leurs données et leur savoir-faire en un seul et même lieu, multipliant ainsi les possibilités d’expérimentation de nouveaux usages et de nouveaux services. Des capteurs répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain, viendront alimenter la plateforme par la mesure de divers paramètres tels que la qualité de l’air, les volumes des pluies, la fluidité du trafic routier, les nuisances sonores, ou encore les consommations énergétiques de particuliers ou d’entreprises volontaires dans le démonstrateur de quartier solaire intelligent Nice Grid. Le Smart City Innovation Center permettra de matérialiser et de visualiser en temps réel l’ensemble de ces données collectées et le pilotage global de la ville qui peut en découler. Ouvert à tous (étudiants, entreprises start-up, chercheurs, grand public), le Smart City Innovation Center se veut également un lieu de sensibilisation et de formation, pour construire la ville intelligente de demain. Partenaire de l’IMREDD, Capenergies participe, aux côtés de ses membres impliqués dans le Smart City Innovation Center, aux projets de la Métropole NCA, en particulier dans le cadre de deux actions du Plan Industriel REI, Smart Campus Nice Sophia Antipolis et FLEXGRID, déploiement à grande échelle des Réseaux Electriques Intelligents.

MECANIQUE 

INOVSYS

Plateforme-Inovsys

Ingénierie et procédés avancés pour le prototypage des Systèmes complexes

La Plateforme Mutualisée d’Innovation INOVSYS œuvre pour la compétitivité de la filière mécanique en région PACA. Cette plateforme partenariale met à disposition des entreprises l’expertise de haut niveau et les équipements de pointe de son réseau de partenaires, afin d’apporter des réponses innovantes à des projets de mécanique.

INOVSYS s’adresse notamment aux sous-traitants aéronautiques, navals, nucléaires, éoliens, aux TPE/PME du médical ainsi qu’à toute entreprise qui développe des technologies dans le domaine des matériaux et procédés. Elle offre un lieu privilégié d’échange entre industriels, chercheurs et enseignants et permet aux entreprises de se maintenir à la pointe des technologies dans des domaines de compétences clés, en intervenant à quatre niveaux : la conception et l’amélioration des produits, l’optimisation des processus de fabrication, la réalisation de prototypes et l’acquisition de nouvelles technologies. Elle s’appuie pour cela, en complément de ses actionnaires (Airbus Helicopters, EDF, les Arts et Métiers, l’Université d’Aix-Marseille, Centrale Marseille, le CEMEF, l’UIMM, la Caisse des Dépôts, ONET, Bonnans, Solution F, One Too et ICT IMM), sur un large réseau de partenaires disposant d’expertise de haut niveau et de moyens innovants. De plus, Inovsys s’intègre pleinement au sein du pôle Mécanique, Matériaux et Procédés du projet Henri Fabre qui entend animer, organiser et promouvoir l’attractivité et la performance industrielle du territoire, en rapprochant grands donneurs d’ordre et fournisseurs. Capenergies, impliqué depuis la création de cette plateforme, fait bénéficier ses membres d’un accès privilégié aux compétences du réseau Inovsys.

Énergie photovoltaique et stockage

MYRTE

Mission hydrogène Renouvelable pour l’intégration au réseau Electrique

Plateforme-MYRTE

Crédit photo : Université de Corse/CNRS – Corse Aéro Visio – Sébastien Aude

La sécurité d’approvisionnement énergétique des zones insulaires et isolées est une problématique majeure que les énergies renouvelables peuvent contribuer à résoudre. Cependant, la configuration de ces réseaux électriques, non interconnectés aux réseaux continentaux, les rend plus sensibles face à l’intégration de sources d’énergie intermittentes. C’est tout l’enjeu de la plateforme de recherche et développement MYRTE, basée sur le site de Vignola en Corse, qui vise à capter l’énergie solaire grâce au déploiement d’une centrale photovoltaïque, puis à stocker cette production intermittente sous forme d’hydrogène pour la rendre disponible et ré-injectable sur le réseau électrique à tout moment.

En effet, l’énergie produite par les panneaux solaires alimente un électrolyseur alimenté en eau, qui sépare l’hydrogène de l’oxygène. L’hydrogène produit est stocké puis envoyé vers une pile à combustible, d’une puissance de plus de 100kW pour une restitution sur le réseau électrique au moment voulu. Labellisé par le Pôle de Compétitivité Capenergies et soutenu financièrement par la Collectivité Territoriale de Corse, l’Etat et l’Europe, ce projet est issu de la collaboration de l’Université de Corse, d’AREVA et du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives. Lieu d’étude et d’expérimentation, la plateforme permettra non seulement le développement d’une solution de stockage d’électricité sous forme d’hydrogène mais également d’une stratégie de pilotage visant à améliorer la gestion et la stabilisation du réseau électrique, avec pour finalité la mise au point d’une chaine énergétique commercialisable.