Un nouveau président pour l’association Réseaux Electriques Intelligents – SMARTGRIDS FRANCE

Président du directoire d’ERDF, M. Philippe MONLOUBOU a été nommé président de l’Association Réseaux Électriques Intelligents – Smartgrids France, dont l’objectif est de participer activement au développement de la filière en France, en Europe et à l’international.

Né en 1955, diplômé de l’École Spéciale des Travaux Publics et de l’Institut d’Administration des Entreprises de Rennes, M. Philippe MONLOUBOU fut notamment entre 2002 et 2004 directeur délégué d’EDF/GDF Services, en charge du projet de transformation de cette direction en opérateur commun aux deux gestionnaires de réseaux Électricité et Gaz, dans le cadre de l’ouverture des marchés à la concurrence. Nommé en août 2004 directeur de la division particuliers et professionnels de la direction commerce d’EDF, il devint ensuite en 2011 directeur de la direction commerce d’EDF, parallèlement président de Tiru (filiale d’EDF) à partir d’octobre 2012. Il est président du directoire d’Électricité Réseau Distribution France (ERDF), membre du comité de direction d’EDF, depuis janvier 2014. Il était par ailleurs jusqu’ ici premier vice-président de l’association REI-Smartgrids France et succède à M. Dominique Maillard, ancien président du directoire de RTE, à la présidence de l’association.

Illustration_REILa création de l’association professionnelle ” Réseaux Électriques Intelligents – Smartgrids France ” est la mise en œuvre d’une des dix actions de la feuille de route du plan « Réseaux Électriques Intelligents » présentée au Président de la République le 7 Mai 2014 par Dominique Maillard, président de RTE. Destinée à créer une « Équipe de France » des Réseaux Électriques Intelligents (REI), cette association a pour mission d’offrir aux acteurs de la filière l’accompagnement nécessaire pour permettre à celle-ci de représenter d’ici 2020, plus de 25 000 emplois directs en France, un chiffre d’affaires de 6 milliards d’euros, dont une part à l’export d’au moins 50%, et de devenir l’un des chefs de file d’un marché mondial estimé à 30 milliards d’euros par an.

L’association rassemble des membres du monde de l’entreprise, du monde universitaire, institutionnel et des acteurs du secteur de l’électricité. Parmi eux, Alstom, Schneider, EDF, le CEA, Mines ParisTech, SAGEMC, Gimelec, Cofely Ineo, Siemens, Atos, ABB, Cap Gemini, et des PME telles que Cahors, Itron, Michaud, etc. ainsi que les pôles de compétitivité positionnés sur les réseaux électriques intelligents, représentés au sein du conseil d’administration par M. Bernard Mahiou, Directeur Général du Pôle Capenergies.