Cap décisif pour Solar Cloth qui signe d’importants contrats commerciaux et industrialise ses tissus photovoltaïques

C’est officiel : Solar Cloth et Renault-Volvo Trucks s’associent pour équiper les camions du groupe de déflecteurs photovoltaïques pour minimiser le déchargement des batteries et prolonger leur durée de vie. Une technologie née après 2 ans de recherche à partir du savoir-faire de la startup dans les textiles photovoltaïques légers et flexibles.

« Les innovations développées, en tant que source d’énergie embarquée, répondent à un besoin exprimé par les transporteurs et contribuent à la nécessité d’une mobilité durable » souligne Alain Janet, Fondateur CEO de la startup originaire de Mandelieu.

Après une levée de fonds de près d’1M€ en 2020, cet accord commercial majeur constitue une étape décisive pour la société qui devient fournisseur de série du constructeur et, se positionne ainsi sur un marché du transport routier en pleine mutation.

A l’automne 2021, l’entreprise augmentera ses capacités de production sur le site de Cannes-Mandelieu pour répondre à la demande d’autres secteurs prometteurs comme l’agrivoltaïsme et le marché de l’abri toilé, touristique et militaire. En effet, des contrats ont été signés avec les campings de luxe Huttopia, le spécialiste des tentes évènementielles Vitabris et l’industriel de matériel agricole Richel-Toutabri, qui permettent de concrétiser ce projet d’évolution de l’entreprise, labellisé par le pôle en 2019.

L’INDUSTRIALISATION DES TISSUS SOLAIRES DE POINTE AUX MULTIPLES APPLICATIONS

Issue du nautisme, l’innovation mise au point par Solar Cloth consiste à intégrer des cellules photovoltaïques à couche mince dans des textiles sous vides fins, souples et presque indéformables à la traction. « Avec 17.6% de rendement, nos modules flexibles CIGS ont une puissance comparable à celles des panneaux rigides classiques utilisés en toiture », explique Alain Janet.

Après plusieurs années de R&D, l’entreprise étoffe son offre grâce à un produit adaptable et d’une grande légèreté (340 Wc/kg, contre 15 Wc / kg pour un panneau rigide classique) en adressant avec succès en 2020 de nouveaux marchés comme l’agriculture protégée, la mobilité durable et le Plein Air :

  • Un 2nd brevet est délivré à l’entreprise pour un écran d’ombrage photovoltaïque capable d’optimiser le rendement et la qualité des productions agricoles sous serre, dans des zones à fort ensoleillement comme dans le Sud de l’Europe, à Dubaï et au Maghreb.
  • Avec les campings de luxe d’Huttopia, Solar Cloth réalise un prototype validé de tentes équipées du tissu solaire innovant pour fournir l’énergie nécessaire aux consommations des chambres et salles de bain. « Le produit de Solar Cloth est le seul à répondre aux contraintes d’un hébergement toilé et permet à l’exploitant de s’affranchir de la création de réseaux électriques souvent complexes et onéreux à créer » affirme l’entrepreneur.

« Aujourd’hui, l’industrialisation de notre activité est devenue une nécessité. Nous devons passer d’une capacité de fabrication de 10m2/jour à 100m2/jour pour répondre à la totalité des demandes de nos clients. » explique Alain Janet conforté par des projets en cours avec l’Armée de l’Air, la DGA, l’Aéroport de Nice et des acteurs majeurs du transport maritime et de la grande plaisance.

L’entrepreneur voit plus loin avec la création d’une filière PV CIGS* 100% française, avec en amont la fabrication des cellules chez SOY PV, société nouvellement créée dans l’Essone et en aval, celles des modules chez Solar Cloth à Cannes-Mandelieu.

* Cellule CIGS : cellule photovoltaïque en cuivre indium gallium sélénium

Pour aller plus loin

👉 Découvrez la technologie et les produits innovants de Solar Cloth

👉 Consultez la fiche projet labellisé Capenergies EARN

👉 Solar Cloth System prend la route avec Renault-Volvo Trucks